fbpx
Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Depuis qu’elle est étudiante, Cécile a en tête une idée, un concept novateur. Avant de se lancer, elle préfère se créer une expérience plus poussée, pour détenir des bagages solides dans son projet. Elle ne regrette nullement ce choix, car elle a pu réaliser de merveilleuses rencontres , affiner ses compétences et créer de nouvelles connaissances, qui l’ont aidé dans la maturation de son idée. Pour elle, le meilleur moment de se concentrer sur cette nouvelle activité, a été lorsqu’elle est tombée enceinte. la première fois, malgré les détracteurs masculins qui pouvaient lui dire le contraire !

En parallèle de la préparation de son projet, elle doit se préoccuper d’une autre bataille : la relation avec sa première fille. Elle prend une grande claque quand elle vit la réalité du quotidien avec son bébé. Au point qu’elle n’arrive pas à créer du lien avec son enfant, elle a beaucoup de difficultés à lui dire « je t’aime » et le croire. Avec le recul, elle sait qu’elle a frôlé la dépression post-partum. Et le soutien et les conseils de sa sage-femme, lui ont permis de mieux vivre cette nouvelle casquette de maman et aimante, mais aussi de ne pas reproduire ce même schéma avec sa seconde fille.

Quant à son projet, il s’est lancé en juin 2019. C’est un espace de vie pour les familles et les travailleurs. Un lieu atypique, où l’on s’y sent bien pour prendre un café seul ou en compagnie pendant que les enfants s’amusent avec les jeux mis à disposition, pour travailler dans un espace confortable et agréable. Il s’appelle Cosy Parenthèse, et à travers ce lieu, Cécile a le plaisir de pouvoir rester en lien avec des sujets qui l’a passionnent : la petite enfance, la parentalité, la naissance, la créativité… Elle y va avec le sourire, élément essentiel qu’elle voulait transmettre à ses filles !

Pour découvrir Cécile sous un autre angle, regarde sa séquence Tac ô Tac 😉

Téléchargement du coffret

COUP D’ÉCLAT

 

100 % gratuit – Actions et conseils

pour une organisation optimisée

Les moments forts de l’épisode

  • J’étais étudiante quand j’ai eu ce projet de lieu hybride
  • Je suis devenue Maman et je me suis dit que c’était le moment de me lancer
  • En 2015, j’étais sur un autre projet sur Nantes qui mêlait coworking, café-famille et micro crèche
  • Au bout de 3 ans, on avait toujours pas trouvé de lieu et on avait visité 35 locaux
  • Je suis passée devant ce local à Clisson et je suis tombée amoureuse, et surtout j’ai constaté le potentiel de ce lieu
  • J’ai parlé à un entrepreneur odieux qui disait : « De toute façon, les femmes, il faut entreprendre avant 30 ans parce qu’après vous avez des enfants, vous êtes dans votre vie de famille… » – J’étais outrée
  • J’avais envie de montrer à mes enfants qu’on pouvait aller au boulot avec le sourire
  • La maternité m’a aidé à passer par dessus la peur de se lancer
  • Les premières années, on se lance donc c’est compliqué
  • Pour moi, c’était une chance, car je pouvais aménager mes horaires et donc j’ai vachement profité de mes filles
  • Après les enfants nous permettent de couper avec le boulot donc on a une vie plus équilibrée finalement que si on n’en avait pas
  • Après ce qui est difficile, c’est qu’on a peu de temps pour soi-même
  • Quand on entreprend, je pense que c’est un challenge les premières années
  • À la grossesse de ma première fille, j’étais un peu stressée parce qu’on est passé par l’AMP (Assistance Médicale à la Procréation)
  • J’ai eu du mal à créer du lien avec ma première fille
  • Ma sage-femme m’a donné une ordonnance et m’a prescrit de sortir tous les jours et de voir du monde
  • Je m’obligeais à lui dire « je t’aime » mais je n’y croyais pas
  • J’ai failli faire mes valises et abandonner ma fille
  • Je milite pour que le papa puisse rester à la maison plus longtemps et que ça soit obligatoire
  • On parle beaucoup de parentalité positive
  • Il y a un réel changement (dans la parentalité) car l’enfant est beaucoup plus considéré
  • J’ai découvert beaucoup de choses sur moi en découvrant toutes ces pédagogies
  • (pour le confinement) un peu de sueurs froides quand on sait qu’on va devoir fermer
  • Je me pose des questions pour l’année prochaine, car pour moi, un virus revient
  • Ça permet de revoir ses priorités, vers quoi on veut aller et vers quoi on ne veut pas aller et puis aussi de relativiser
  • Ça fait bizarre de voir Cosy Parenthèse vide, mais ça permet de mieux préparer l’avenir

Les ressources citées dans l’épisode 

► Tu souhaites être accompagnée pour prendre en main ta vie ? Regarde mon programme :

Merci pour ton écoute et  je t’invite à laisser un commentaire, si le coeur t’en dit !

Je suis Vanessa

Créatrice du podcast, je crois profondément que chaque histoire mérite d’être partagée. Les femmes ont tellement de choses à raconter : des conseils précieux à diffuser pour s’entraider, des parcours singuliers pour nous guider dans notre croissance personnelle.

Éclats de Voix au Féminin permet, à toutes celles qui le désirent, de libérer leurs paroles en toute simplicité et authenticité. Une occasion pour ces invitées de se rendre compte de tout le chemin parcouru et de se confier sur des sujets de société qu’ils leurs tiennent à coeur !

C’est aussi un des meilleurs moyens de propager tous ces échanges enrichissants pour t’insuffler de formidables inspirations et t’imprégner de messages motivants. Une opportunité à portée d’oreilles pour faire voyager cette importante sororité qui demande qu’à être répandue.

Encore d’autres épisodes inspirants

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Depuis qu'elle est étudiante, Cécile a en tête une idée, un concept novateur. Avant de se lancer, elle préfère se créer une expérience plus poussée, pour détenir des bagages solides dans son projet. Elle ne regrette nullement ce choix, car elle a pu réaliser de...

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique a vécu pendant 7 ans sur la région parisienne, avec son 1e mari. Elle exerçait son métier de secrétaire et elle est devenue maman d'une petite fille. À la grossesse de son second enfant, sa vie bascule. Son compagnon change de comportement en adoptant une...

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique a vécu pendant 7 ans sur la région parisienne, avec son 1e mari. Elle exerçait son métier de secrétaire et elle est devenue maman d’une petite fille. À la grossesse de son second enfant, sa vie bascule. Son compagnon change de comportement en adoptant une attitude agressive et violente envers elle. Quand son fils a 8 mois, elle doit disparaître expressément, ce qu’elle fait en prenant ses 2 enfants et une couche !

Arrivée sur Rennes auprès de ses parents, elle doit essayer de se reconstruire une nouvelle vie. Loin d’être de tout repos, elle fait la rencontre d’un homme, son mari d’aujourd’hui, qui lui sera et est d’un grand soutien dans sa vie.

Avec leur famille recomposée, ils font le choix de s’éloigner de la ville pour vivre à la campagne. En faisant cela, ils cherchent à protéger le fils de Véronique qui présente des troubles de comportement importants. Malgré une vie familiale chaotique, un heureux événement pointe le bout de son nez, fruit de leur union et amour. Cependant, le quotidien de Véronique est rythmé par les nombreux rendez-vous médicaux et thérapeutiques de son fils. À l’aube de ses 18 ans, les professionnels de santé émettent un diagnostic : il est bi polaire !

Même si sa vie de femme et de Maman ont été compliquées, Véronique ne s’est jamais arrêtée de travailler. Tantôt secrétaire, tantôt créatrice de bijoux et maintenant photographe professionnelle. Cet oubli de soi, l’a rattrapé , un jour, lorsque sa fille aînée teste sur elle ses cours d’esthéticienne. Elle appuie sur une zone douloureuse pour Véronique ! Sans le savoir, elle venait de prendre contact avec une tumeur de 14 cm. On l’a dit condamnée et elle se refuse à cette fatalité !

10 ans après, on lui rappelle toujours ce cancer que ce soit à travers les formalités administratives ou sa carte vitale. Mais cela ne lui empêche pas, loin de là et bien heureusement, de convoiter un rêve de voyage pas comme les autres !

Pour découvrir Véronique sous un autre angle, regarde sa séquence Tac ô Tac 😉

Téléchargement du coffret

COUP D’ÉCLAT

 

100 % gratuit – Actions et conseils

pour une organisation optimisée

Les moments forts de l’épisode

  • Je suis ravie d’avoir eu tous ces tours, détours et autres pour en arriver à un métier qui me passionne aujourd’hui
  • J’ai été 7 ans sur Paris, avec mon 1er mari et mes 2 enfants
  • Mon ex-mari, à ce moment là, avait pété un plomb et j’étais vraiment en danger
  • Mon petit bonhomme qui avait 8 mois, je suis partie qu’avec une couche
  • C’était important de redémarrer quelque chose
  • Ces changements de comportement sans forcément comprendre et pourtant suivi par des psy depuis l’âge de 2 ans
  • Son papa génétique a été aussi diagnostiqué bi-polaire et je n’ai jamais eu un seul corps médical qui m’a dit s’il y avait une hérédité dans cette maladie
  • Mon fils a été déscolarisé à partir de la 5e
  • J’ai appris à porter beaucoup de masques
  • J’ai un mari qui m’a énormément aidé et qui m’aide toujours
  • Dans ces soucis là, on emmène la famille complète
  • Je m’en prenais plein la figure avec mon fils bi-polaire
  • On se sent hyper seul, abandonné
  • Je demandais juste des conseils pour qu’il aille mieux
  • C’est un échec de s’être bagarré de ces 2 ans à ces 17 ans pour ne pas avoir pu mettre quelque chose en place qui lui permette de mieux vivre
  • Le dialogue a été le moyen de sauver notre famille
  • Ce qui m’a vraiment manqué, c’est de pouvoir échanger avec d’autres et se sentir un peu moins seule
  • Je pense avoir un tempérament de battante
  • J’ai tellement entendu mon fiston se faire analyser, c’est moi qui aurait dû l’être parfois
  • Mon corps n’a pas été sympa, il y a 10 ans
  • Opération urgente, une tumeur énorme et un chirurgien qui vous dit « Vous avez 6 mois à vivre »
  • Je pense que je l’ai totalement refusé
  • Tout ce que j’avais pu endurer, pouvait être une réaction
  • On voit forcément la vie différemment
  • Je suis toujours passée en second, mais volontairement
  • Je me suis oubliée pendant des années
  • Je sais profiter de l’instant présent beaucoup plus que dans le temps

Les ressources citées dans l’épisode 

► Tu souhaites être accompagnée pour prendre en main ta vie ? Regarde mon programme :

Merci pour ton écoute et  je t’invite à laisser un commentaire, si le coeur t’en dit !

Je suis Vanessa

Créatrice du podcast, je crois profondément que chaque histoire mérite d’être partagée. Les femmes ont tellement de choses à raconter : des conseils précieux à diffuser pour s’entraider, des parcours singuliers pour nous guider dans notre croissance personnelle.

Éclats de Voix au Féminin permet, à toutes celles qui le désirent, de libérer leurs paroles en toute simplicité et authenticité. Une occasion pour ces invitées de se rendre compte de tout le chemin parcouru et de se confier sur des sujets de société qu’ils leurs tiennent à coeur !

C’est aussi un des meilleurs moyens de propager tous ces échanges enrichissants pour t’insuffler de formidables inspirations et t’imprégner de messages motivants. Une opportunité à portée d’oreilles pour faire voyager cette importante sororité qui demande qu’à être répandue.

Encore d’autres épisodes inspirants

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Depuis qu'elle est étudiante, Cécile a en tête une idée, un concept novateur. Avant de se lancer, elle préfère se créer une expérience plus poussée, pour détenir des bagages solides dans son projet. Elle ne regrette nullement ce choix, car elle a pu réaliser de...

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique a vécu pendant 7 ans sur la région parisienne, avec son 1e mari. Elle exerçait son métier de secrétaire et elle est devenue maman d'une petite fille. À la grossesse de son second enfant, sa vie bascule. Son compagnon change de comportement en adoptant une...

Rébecca Cornuet – C’est de libérer ma vie, qui a libéré ma voix!

Rébecca Cornuet – C’est de libérer ma vie, qui a libéré ma voix!

Femme passionnée, depuis toujours, par la musique, Rébecca est donc devenue naturellement chanteuse professionnelle. Elle écrit, compose et interprète, également ses musiques depuis l’âge de 17-18 ans. Considérant cet art comme son propre moyen d’expression, elle utilise le chant pour sortir des choses qu’elle ne peut faire par ailleurs !

Derrière cette voix puissante, se cache une personne attachante dotée d’une grande sensibilité. Son auto-dévalorisation permanente, lui faisait croire qu’elle était incapable de mener sa vie, toute seule, comme elle l’entend ! Ces pensées négatives l’ont conduite vers des partenaires destructeurs appelés des pervers narcissiques et manipulateurs. Vivant dans cet environnement toxique pendant plusieurs années, elle réussit à s’en sortir avec courage et détermination. Mais ce fût une étape très difficile à franchir.

Grâce au soutien familial, à un travail thérapeutique de longue haleine et à de l’entraide féminine, elle arrive à s’accepter et à se sentir libre, enfin ! Son passé est derrière elle, et aujourd’hui elle sait qu’elle détient une force de vie incroyable, et qu’elle est pourvue de nombreuses et belles capacités avec des qualités humaines profondes !

Pour découvrir Rébecca sous un autre angle, regarde sa séquence Tac ô Tac 😉

Téléchargement du coffret

COUP D’ÉCLAT

 

100 % gratuit – Actions et conseils

pour une organisation optimisée

Les moments forts de l’épisode

  • À 6 ans, j’ai commencé les cours de solfège et la flûte traversière
  • Mon père est passionné de musique classique et cela a bercé mon enfance
  • La musique m’accompagne tous les jours et je ne saurais m’en passer, ça fait partie de mon équilibre
  • Je n’ai pas été dotée d’une grande voix dès le début
  • En me délestant de ce qui me pesait puis en brisant les chaînes, ma voix s’est vraiment ouverte
  • Ce qui a changé en moi, en dehors de ma voix, c’est que je suis devenue quelqu’un de libre
  • J’étais dans une prison intérieure
  • J’étais la seule à avoir le pouvoir de faire quelque chose
  • J’avais l’impression d’être enfermée à l’intérieur de moi-même
  • J’ai eu l’impression d’être en dépression depuis 40 ans
  • Ça été une lutte intérieure pendant des années
  • J’étais terrorisée de mener ma vie… et j’étais persuadée d’en être incapable
  • Mon environnement conjugal était toxique
  • Avec un pervers narcissique et manipulateur, tu ne peux pas le quitter si facilement que ça
  • Il arrive à me convaincre de ne pas partir
  • Je m’y prends à 3 fois pour le quitter
  • Tu as une problématique de dépendance, affective, émotionnelle, relationnelle, matérielle…
  • Pour briser des chaînes, ça ne peut se faire que dans l’arrachement et la violence
  • J’étais face à quelqu’un qui ne voulait pas me laisser partir
  • J’étais sous emprise mentale
  • J’avais l’impression d’être incomprise
  • Je retombais dans des pensées auto-destructrices
  • Ce qui m’a aidé, c’est faire des recherches sur Internet, de lire beaucoup de choses sur la manipulation, les violences psychologiques, la perversion narcissique
  • J’ai compris que si je ne m’aimais pas, que si je ne prenais pas bien soin de moi, que si je ne m’occupais pas de ma propre vie… je ne sortirai pas de toute cette torpeur
  • Je me suis découverte une force que je ne pensais pas avoir. J’ai découvert cette force de vie
  • Je ne pensais pas être capable de m’assumer, de vivre seule, de gagner ma vie en chantant…
  • Tu te rends compte que tout le monde à son parcours, ses difficultés, quelque soit la vie qu’il s’est créé
  • Sois tu meurs, au sens propre ou au sens figuré, soit tu assumes, enfin, d’être cette personne là !
  • J’avais un grand décalage entre ce que je renvoyais aux gens et ce que je vivais intérieurement

Les ressources citées dans l’épisode 

► Tu souhaites être accompagnée pour prendre en main ta vie ? Regarde mon programme :

Merci pour ton écoute et  je t’invite à laisser un commentaire, si le coeur t’en dit !

Je suis Vanessa

Créatrice du podcast, je crois profondément que chaque histoire mérite d’être partagée. Les femmes ont tellement de choses à raconter : des conseils précieux à diffuser pour s’entraider, des parcours singuliers pour nous guider dans notre croissance personnelle.

Éclats de Voix au Féminin permet, à toutes celles qui le désirent, de libérer leurs paroles en toute simplicité et authenticité. Une occasion pour ces invitées de se rendre compte de tout le chemin parcouru et de se confier sur des sujets de société qu’ils leurs tiennent à coeur !

C’est aussi un des meilleurs moyens de propager tous ces échanges enrichissants pour t’insuffler de formidables inspirations et t’imprégner de messages motivants. Une opportunité à portée d’oreilles pour faire voyager cette importante sororité qui demande qu’à être répandue.

Encore d’autres épisodes inspirants

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Depuis qu'elle est étudiante, Cécile a en tête une idée, un concept novateur. Avant de se lancer, elle préfère se créer une expérience plus poussée, pour détenir des bagages solides dans son projet. Elle ne regrette nullement ce choix, car elle a pu réaliser de...

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique a vécu pendant 7 ans sur la région parisienne, avec son 1e mari. Elle exerçait son métier de secrétaire et elle est devenue maman d'une petite fille. À la grossesse de son second enfant, sa vie bascule. Son compagnon change de comportement en adoptant une...

Manon Lelait – c’est important la parité auprès de nos enfants

Manon Lelait – c’est important la parité auprès de nos enfants

Manon est une Maman d’un petit garçon d’à peine 3 ans ! Vivant en couple, elle a toujours voulu instaurer une parité Homme/Femme au sein du foyer, et même ce avant l’arrivée de son fils ! Approchant la trentaine, elle a été bercée dans son enfance, par une Maman aimante et dévouée pour ses enfants, quitte à s’oublier. Aujourd’hui, elle sait comment ça peut être difficile d’être en accord avec soi ! Surtout, si on est dans cet acharnement du tout bien faire, sur tous les fronts, dans le but de correspondre à cette femme parfaite et à ces vieilles mentalités sociales, qui fort heureusement évoluent mais encore trop lentement !

En arrivant sur la région nantaise et avec la naissance de son fils, Manon a dû opter pour une reconversion professionnelle. Elle a une formation et une expérience en tant qu’éducatrice spécialisée ! Les conditions de travail déplorables, en plus des horaires atypiques, ne lui permettaient pas d’équilibrer convenablement et sereinement sa nouvelle vie de famille. Sautant sur une opportunité, elle devient conseillère indépendante en immobilier ! Cette voie professionnelle, lui permet d’utiliser ses compétences humaines (empathie, écoute, conseils…) et de concilier parfaitement sa vie personnelle.

De plus, c’est une jeune femme engagée pour la cause féminine avec son rôle de coordinatrice bénévole chez Femmes de Bretagne, son soutien au cancer du sein notamment à travers une collecte de soutien-gorges pour octobre rose. Et dernièrement, elle s’est totalement impliquée dans un formidable challenge 100 % féminin, qui fait partie de son plus gros rêve ! Celui de participer, en 2021, au Rallye Aïcha des Gazelles ! Un défi d’envergure qu’elle saura réussir avec sa coéquipière !

Pour découvrir Manon sous un autre angle, regarde sa séquence Tac ô Tac 😉

Téléchargement du coffret

COUP D’ÉCLAT

 

100 % gratuit – Actions et conseils

pour une organisation optimisée

Les moments forts de l’épisode

  • La cause féminine me tient à coeur
  • Femmes de Bretagne a été une vraie découverte pour moi
  • De manière générale, je suis attirée par le social, les associations caritatives
  • Il faut toujours se dépasser, toujours oser, aller de l’avant
  • On a besoin de se retrouver entre femmes et ce n’est pas une question d’être féministe
  • On est toute différentes, mais il y a des choses sur lesquelles on se retrouve : manque de confiance en soi, l’isolement, l’organisation, vie de famille, vie professionnelle
  • C’est aussi important de redonner une place à l’homme notamment au sein du foyer
  • On n’est pas née avec un balai à la main !
  • Il faut savoir déléguer, il faut savoir vivre ensemble, il faut savoir apprendre à partager
  • J’ai l’impression que les femmes s’octroient la gestion des enfants : un enfant à deux parents
  • Chez une femme, être maman n’est pas innée, c’est un apprentissage
  • C’est surtout être en accord avec soi-même
  • Personne n’est rattachée à une tâche
  • À vouloir être cette superwoman, on se brule les ailes
  • La vie est focalisée sur notre envie de tout gérer tout le temps et on s’oublie
  • On peut être une super Maman, et se faire plaisir à côté, prendre du temps pour soi
  • Dans notre société, il y a toujours cette image que la Mère sait mieux faire que !
  • C’était compliqué de trouver du travail dans une nouvelle région, en éducatrice spécialisée, pour mon équilibre familial
  • C’est très important de prendre le temps avec les gens
  • Le rallye Aïcha des Gazelles : il y a un objectif associatif ça me parle bien
  • Aller dans le désert pour soutenir une association et aller à la rencontre des personnes qui y vivent, c’est juste incroyable
  • On organise des événements en 2020 pour récolter des fonds, chercher des sponsors…
  • Ce n’est pas un rallye de course, l’objectif est de réaliser le moins de kilomètres possible
  • Peu importe ce qu’on a envie de faire dans la vie, à partir du moment où ça nous anime
  • Pour les femmes : ne vous sous-estimez pas !

Les ressources citées dans l’épisode 

► Tu souhaites être accompagnée pour prendre en main ta vie ? Regarde mon programme :

Merci pour ton écoute et  je t’invite à laisser un commentaire, si le coeur t’en dit !

 

Je suis Vanessa

Créatrice du podcast, je crois profondément que chaque histoire mérite d’être partagée. Les femmes ont tellement de choses à raconter : des conseils précieux à diffuser pour s’entraider, des parcours singuliers pour nous guider dans notre croissance personnelle.

Éclats de Voix au Féminin permet, à toutes celles qui le désirent, de libérer leurs paroles en toute simplicité et authenticité. Une occasion pour ces invitées de se rendre compte de tout le chemin parcouru et de se confier sur des sujets de société qu’ils leurs tiennent à coeur !

C’est aussi un des meilleurs moyens de propager tous ces échanges enrichissants pour t’insuffler de formidables inspirations et t’imprégner de messages motivants. Une opportunité à portée d’oreilles pour faire voyager cette importante sororité qui demande qu’à être répandue.

Encore d’autres épisodes inspirants

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Depuis qu'elle est étudiante, Cécile a en tête une idée, un concept novateur. Avant de se lancer, elle préfère se créer une expérience plus poussée, pour détenir des bagages solides dans son projet. Elle ne regrette nullement ce choix, car elle a pu réaliser de...

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique a vécu pendant 7 ans sur la région parisienne, avec son 1e mari. Elle exerçait son métier de secrétaire et elle est devenue maman d'une petite fille. À la grossesse de son second enfant, sa vie bascule. Son compagnon change de comportement en adoptant une...

Michèle Bonte – À 50-60 ans, c’est comme une 2e adolescence

Michèle Bonte – À 50-60 ans, c’est comme une 2e adolescence

Pleine d’optimisme et d’enthousiasme, Michèle est une femme de 60 ans, rayonnante de beauté et de bonté. Parlant de sa vie d’aujourd’hui, comme une deuxième vie semée d’opportunités, elle est en écoute permanente de ses envies, les plus folles parfois !

En plus, elle n’est est qu’au début de cette nouvelle vie, et elle a tellement de projets en tête. Il y a ce voyage en vélo, avec son mari, pour aller en Grèce et pratiquer le woofing. Elle nous confie, également, son désir de véhiculer autour d’elle, auprès des femmes de son âge, les possibilités qu’offrent cette partie de vie.

Passionnée par le domaine artistique, elle en fait son métier à l’âge de 45 ans, après une carrière d’institutrice qu’elle a adoré exercer. Dorénavant, depuis près de 12 ans, elle créé des objets magnifiques, poétiques et esthétiques en métal. Elle s’inspire exclusivement de la nature, milieu de ressourcement et de bien-être pour elle et pour beaucoup d’entre nous.

Elle a été heureuse dans sa première partie de vie, avec sa vie de famille composée de ses garçons et de son travail d’enseignante auprès des enfants. Aujourd’hui, elle se met très peu de limites pour satisfaire sa curiosité débordante et s’élever toujours plus haut dans tous les apprentissages que lui donnent la vie.

Pour découvrir Michèle sous un autre angle, regarde sa séquence Tac ô Tac 😉

Téléchargement du coffret

COUP D’ÉCLAT

 

100 % gratuit – Actions et conseils

pour une organisation optimisée

Les moments forts de l’épisode

  • Mes enfants sont autonomes, donc je peux laisser libre court à tout ce qu’il me plaît
  • Ça fait une dizaine d’années que je travaille sur le développement personnel
  • Arrivée à un certain âge, tu fais un peu le bilan de ta vie
  • À 50 ans, je suis arrivée dans une 2e partie de ma vie qui est aussi très importante et qui peut être rayonnante
  • Là maintenant, c’est l’opportunité pour faire vraiment ce pourquoi tu es faite
  • Je suis encore en recherche sur ma mission de vie
  • Je cherche constamment à être la meilleure version de moi-même
  • Je n’avais pas le temps, notamment avec mes enfants, que je peux avoir maintenant
  • J’ai toujours rêvé de faire un métier artistique
  • Je me suis éclatée pendant 1 an, à créer des habits pour les femmes enceintes
  • Je me suis résolue à retourner dans l’enseignement car le monde de la mode, hors de Paris, à l’époque, c’était difficile d’en vivre
  • J’ai été ravie de faire ce métier d’institutrice
  • À 45 ans, je me suis dit qu’il était peut-être temps d’écouter mon côté artistique
  • J’ai décidé de quitter l’éducation nationale pour m’orienter vers un métier artistique, mais je ne savais pas lequel !
  • Je me suis amusée à fabriquer des objets avec des chutes en métal, stockées dans l’entreprise de mon mari
  • J’aimerai véhiculer l’idée que les femmes qui arrivent à 50, 60 ans, ce n’est pas la fin
  • Hyper moteur pour avoir envie de justement d’ouvrir tous les rêves qu’on a pu avoir
  • On peut toujours tout apprendre et partager
  • À 60 ans, c’est un âge merveilleux ! On est plus authentique et plus vrai ! On a plus rien à prouver !
  • Arrivée à la retraite, on devient des consommateurs de loisirs
  • J’adore l’idée de la sororité, on est très puissante ensemble
  • Il faut avoir des projets pour être motivé, joyeux
  • J’ai vaincu ma plus grande peur par la méditation
  • On a moins peur du regard des autres, on est un peu débarrasser de tout ça
  • On est plus conscients de nos fautes et on les accepte
  • L’essentiel c’est vraiment de passer à l’action
  • C’est un miracle la vie

 

Les ressources citées dans l’épisode 

  • Pour suivre l’actualité de Michèle, regarde par ici https://www.michelebonte.com/
  • Avec Michèle, nous avons été 2 ans coordinatrice bénévole de Femmes de Bretagne http://www.femmesdebretagne.fr/
  • Tu es curieuse de découvrir le woofing, jette un oeil par là https://wwoof.fr/
  • « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles – Sénèque »
  • « La meilleure manière de se lancer, c’est d’arrêter de parler et de commencer à agir – Walt Disney » 

► Tu souhaites être accompagnée pour prendre en main ta vie ? Regarde mon programme :

Merci pour ton écoute et  je t’invite à laisser un commentaire, si le coeur t’en dit !

 

Je suis Vanessa

Créatrice du podcast, je crois profondément que chaque histoire mérite d’être partagée. Les femmes ont tellement de choses à raconter : des conseils précieux à diffuser pour s’entraider, des parcours singuliers pour nous guider dans notre croissance personnelle.

Éclats de Voix au Féminin permet, à toutes celles qui le désirent, de libérer leurs paroles en toute simplicité et authenticité. Une occasion pour ces invitées de se rendre compte de tout le chemin parcouru et de se confier sur des sujets de société qu’ils leurs tiennent à coeur !

C’est aussi un des meilleurs moyens de propager tous ces échanges enrichissants pour t’insuffler de formidables inspirations et t’imprégner de messages motivants. Une opportunité à portée d’oreilles pour faire voyager cette importante sororité qui demande qu’à être répandue.

Encore d’autres épisodes inspirants

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Depuis qu'elle est étudiante, Cécile a en tête une idée, un concept novateur. Avant de se lancer, elle préfère se créer une expérience plus poussée, pour détenir des bagages solides dans son projet. Elle ne regrette nullement ce choix, car elle a pu réaliser de...

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique a vécu pendant 7 ans sur la région parisienne, avec son 1e mari. Elle exerçait son métier de secrétaire et elle est devenue maman d'une petite fille. À la grossesse de son second enfant, sa vie bascule. Son compagnon change de comportement en adoptant une...

Christelle Gauvain Desmoulins – Je ne serai jamais mère !

Christelle Gauvain Desmoulins – Je ne serai jamais mère !

En 2012, Christelle a réalisé un de ses rêve : faire le tour du monde en solo. Elle prend son billet aller et pose ses bagages sur un continent qu’elle affectionne particulièrement : l’Asie. Cette aventure de plusieurs mois a été une véritable traversée du Bonheur. Ses besoins de découverte et d’échanges ont été amplement satisfaits et ils ont pu l’aider à conforter son choix de reconversion professionnelle.

En dehors, de ce fabuleux rêve, elle a également une envie profonde, c’est d’avoir un enfant. Les années passent, les relations amoureuses qu’elle vit ne lui permet pas de concrétiser son souhait d’avoir un enfant dans les meilleures dispositions. Elle rencontre la personne de confiance, qui est son mari aujourd’hui, avec qui elle peut espérer mettre au monde cet enfant qu’elle espère tant !

Malheureusement, en réalisant des tests gynécologiques, elle apprend qu’elle est en ménopause précoce, à 43 ans. À la découverte de cette nouvelle, elle a dû faire face à une forte et douloureuse charge émotionnelle. Sa nature optimiste, entre autre, a été une belle ressource lors de ce long cheminement d’acceptation d’être une femme sans enfant et en donnant un autre sens à sa vie.

Pour découvrir Christelle sous un autre angle, regarde sa séquence Tac ô Tac 😉

Téléchargement du coffret

COUP D’ÉCLAT

 

100 % gratuit – Actions et conseils

pour une organisation optimisée

Les moments forts de l’épisode

  • J’ai fait un tour du monde en solo parce que c’était un vieux rêve
  • J’avais envie d’être au contact des gens, c’est pour ça aussi que je suis partie seule
  • Je suis partie au feeling
  • J’avais besoin d’un temps pour moi, d’un temps de décompression
  • Ce voyage a été un vrai bonheur parce que ça m’a permis de combiner mon besoin de découverte et mon besoin d’échanges avec les gens que je rencontrais
  • En 2012, je suis passée par une phase de transition, je cherchais où j’allais, ce que j’avais envie, ce que je voulais construire
  • J’ai toujours besoin d’être au plus proche de mes rêves
  • Ce projet de tour du monde était un vrai challenge !
  • Je me suis rendue compte que je mettais de la résistance là où il ne fallait pas en mettre
  • Le fait, aujourd’hui, de ne pas avoir d’enfant est quelque chose qui devient de plus en plus courant pour de nombreuses femmes
  • Je ne m’étais jamais imaginée ne pas avoir d’enfant
  • Je me suis dit ça viendra, ma mère m’a eu a quasiment 40 ans
  • Physiquement, il m’était plus possible pour moi d’avoir réellement un enfant
  • Je pouvais être une femme tout en ayant pas d’enfant
  • J’avais la possibilité de donner un autre sens à ma vie
  • Le parcours de deuil pour une femme sans enfant est particulièrement frustrant car on fait le deuil de quelque chose d’invisible
  • J’ai aussi fait face à des comportements, à des réflexions qui ont pu être blessantes
  • J’ai entendu que : « j’avais de la chance de ne pas avoir d’enfant »
  • Il y a énormément de préjugés présents dans ce monde
  • Le regard de la société est parfois gênant
  • On se laisse embarquer dans les modèles sociaux
  • Ce qui est le plus juste pour toutes les femmes, c’est tout simplement s’assumer telle que l’on est
  • Je n’avais aucune envie de faire un bébé toute seule
  • Il y a toujours eu un fond d’optimisme chez moi
  • Je me suis construit sur un modèle assez pessimiste
  • En vieillissant, je me suis rendue compte de l’impact du positif dans ma vie
  • On attire ce que l’on est
  • C’est notre unicité qui fait notre richesse

 

Les ressources citées dans l’épisode 

► Tu souhaites être accompagnée pour prendre en main ta vie ? Regarde mon programme :

Merci pour ton écoute et  je t’invite à laisser un commentaire, si le coeur t’en dit !

 

Je suis Vanessa

Créatrice du podcast, je crois profondément que chaque histoire mérite d’être partagée. Les femmes ont tellement de choses à raconter : des conseils précieux à diffuser pour s’entraider, des parcours singuliers pour nous guider dans notre croissance personnelle.

Éclats de Voix au Féminin permet, à toutes celles qui le désirent, de libérer leurs paroles en toute simplicité et authenticité. Une occasion pour ces invitées de se rendre compte de tout le chemin parcouru et de se confier sur des sujets de société qu’ils leurs tiennent à coeur !

C’est aussi un des meilleurs moyens de propager tous ces échanges enrichissants pour t’insuffler de formidables inspirations et t’imprégner de messages motivants. Une opportunité à portée d’oreilles pour faire voyager cette importante sororité qui demande qu’à être répandue.

Encore d’autres épisodes inspirants

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Cécile Tesson – J’ai failli entrer en dépression post-partum

Depuis qu'elle est étudiante, Cécile a en tête une idée, un concept novateur. Avant de se lancer, elle préfère se créer une expérience plus poussée, pour détenir des bagages solides dans son projet. Elle ne regrette nullement ce choix, car elle a pu réaliser de...

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique Rochelle – Ma fille m’a sauvé la vie

Véronique a vécu pendant 7 ans sur la région parisienne, avec son 1e mari. Elle exerçait son métier de secrétaire et elle est devenue maman d'une petite fille. À la grossesse de son second enfant, sa vie bascule. Son compagnon change de comportement en adoptant une...