fbpx
3 erreurs qui appauvrissent la confiance en soi

3 erreurs qui appauvrissent la confiance en soi

La confiance en soi est une denrée essentielle pour avancer dans la vie ! C’est une composante de l’estime de soi qui permet d’agir, significativement, sur le chemin que tu souhaites emprunter.

Alors, lorsque celle-ci est au plus bas, qu’elle n’a jamais été trop entretenue et qu’elle est toujours là pour te rappeler à l’ordre, l’épanouissement personnel s’avère être de plus en plus inaccessible.

En partant de mon expérience personnelle, j’ai dressé 3 raisons majeures qui affaiblissent ce curseur de confiance en soi et qui sont à l’origine de son appauvrissement.

Dans mon cas, ces 3 facteurs ont été déterminants dans mon manque de confiance en soi !

 

Téléchargement du coffret

COUP D’ÉCLAT

 

100 % gratuit – Actions et conseils

pour une organisation optimisée

Renoncer à soi-même !

En règle générale, quand tu as une décision importante à prendre dans ta vie, tu suis :

  • ton instinct, tes envies, ce qu’il y a au fond de ton coeur ?
  • les avis de ta famille, amis, collègues, professeurs ?

Ce qui se produit quand tu te focalises sur les paroles des autres, même si elles sont de bonnes intentions, tu vas :

  • soit laisser tomber cette décision ou ce projet
  • soit tenir compte des avis de ton entourage sans être convaincue

Et là, il y a rien de mieux pour se perdre dans une vie qui ne te correspond pas et affaiblir encore plus l’estime que tu as pour toi !

Bien entendu, je ne dis pas que ton entourage n’est pas de bons conseils ! C’est plutôt de distinguer ce qui est aligné ou pas à toi ! De retenir ce qui te convient le mieux par rapport à d’autres choses qui sont en total désaccord avec qui tu es !

Aujourd’hui, avec le recul, je prends conscience que le choix de ma voie professionnelle initiale a été énormément orientée par les professeurs que j’ai rencontrés sur mon chemin scolaire ! Je n’en garde pas un très bon souvenir, d’ailleurs !

Mais aussi, quand je suis devenue Maman, j’avais tellement peur que ma fille ne m’aime pas et de ne pas être à la hauteur, que je mettais en place des choses en fonction des conseils extérieurs incohérentes avec ma personnalité

Tu peux constater que j’ai manqué cruellement de confiance en moi ! Et parfois ce sentiment peut ressurgir dans les moments de doute et c’est totalement humain !

Maintenant il ne faut pas qu’il soit handicapant et pour cela il faut d’abord s’écouter avant d’écouter les autres! Ne surtout pas renoncer à être toi en laissant les autres décider à ta place !

Néanmoins, pour réussir à appliquer cette écoute de soi, qui est par ailleurs vitale, elle doit être combinée à une motivation mentale ! Sinon, c’est peine perdue !

Choisir d’être mal(heureuse) !

En étant dans ce manque de reconnaissance envers soi, on entache considérablement notre état d’esprit ! On a une vision de la vie faussée mais également obscure car on va avoir tendance à percevoir les choses tout en noir !

  • on s’imagine des choses qui n’existent pas, qui font partie de notre illusion,
  • on mentalise régulièrement des scénarios catastrophes pour tout,
  • on est suspicieux envers les autres en jugeant sans connaître !

En adoptant ces attitudes polluantes, on croit se créer un bouclier qui est normalement conçu pour nous protéger. Or, c’est tout l’inverse qui se produit ! Car on se cache derrière cette armure et on oublie qui on est vraiment !

Je te le dis car j’ai exactement mis en place ce genre de protection ! Il m’allait comme un gant vu de l’extérieur mais à l’intérieur c’était couvert de blessures !

J’avais tout simplement créé un personnage qui m’enfermait dans un cercle vicieux ! Je pensais que c’était pour mon bien mais il n’en était rien. J’étais devenue une personne qui avait :

  • adopté une personnalité froide avec peu d’enthousiasme
  • peur des autres et de la vie,
  • des changements d’humeur difficiles à gérer pour l’entourage

Bref, je n’étais pas droit dans mes bottes, nullement alignée avec ce qui bouillonnait en moi et ça amenait, bien souvent, des situations assez douloureuses au quotidien.

👉 Alors comment, dans cette attitude limitante, est-il possible d’être heureuse ?

Je suis désolée de l’affirmer, mais c’est la réalité et il faut en prendre conscience, que dans ces conditions il est impossible de pouvoir toucher, même d’un seul doigt, une vie heureuse !

Mais rien est impossible quand on se rend compte que ce mal être a pris le dessus dans sa vie et quand on décide profondément de faire bouge les choses.

Subir sans agir !

Je te disais que l’impossible peut devenir possible à partir du moment où tu décides de prendre les choses en main.

Que ce changement vienne de tes tripes car tu en as assez de :

  • subir sans agir,
  • te laisser diriger par tes peurs ou les on-dits,
  • ne pas oser sortir la femme que tu es

Tu sais, la confiance en soi n’est pas une vertu innée ! C’est une attitude qui s’apprend et se développe ! Donc tu as 2 options soit :

  • tu restes dans cette vie qui ne te ressemble pas et qui ne te permet pas de t’épanouir comme tu l’aimerais,
  • tu choisis de transformer ta vie en métamorphosant la perception que tu as de toi et en laissant une place précieuse aux plaisirs quotidiens

Moi-même, je me suis éternisée dans une carapace inadéquate pour la personne que j’étais ! J’arrivais à m’en détacher de temps en temps mais le souci c’est que je me reprochais d’en être sortie et donc je retournais illico dans cette étroitesse que je pensais sécurisante !

Et un jour, enfin, je décide de reprendre les rennes de ma vie pour me remettre au coeur de celle-ci. C’est vrai que j’ai dû me confronter à mes peurs notamment celle :

  • du changement qui peut être angoissant,
  • de prendre des risques pouvant mener à l’échec,
  • du regard des autres, véritable poison dans mon cas

 Aujourd’hui, je me sens véritablement bien, en accord avec qui je suis et j’engage des actions de façon intuitive! Bref, j’ai appris à prendre confiance en moi et je le muscle très souvent mais cela ne peut s’accomplir qu’en faisant un premier pas pour poursuivre vers les suivants !

Et c’est exactement ce que je te propose dans mon programme en ligne « Imparfaite et Heureuse : Comment réussir à me déculpabiliser en m’acceptant telle que je suis ? » Je te partage, avec enthousiasme et volonté, mes recettes du mieux être qui m’ont aidées à relever la tête pour pouvoir tracer mon chemin de vie !

► Tu es intéressée par ce programme en ligne ?

Je suis Vanessa

J’accompagne les femmes qui souhaitent retrouver du sens dans leur vie en reprenant confiance en elle, remettre leurs envies au premier plan pour regagner en énergie positive et harmoniser leur quotidien afin d’apaiser cette charge mentale.

Maman de 3 enfants, entrepreneure à double casquette, je suis mes ambitions de vie. Dorénavant, je mets de côté le regard des autres et la culpabilité qui m’ont trop longtemps freinés dans mon épanouissement.

C’est pourquoi, aujourd’hui, j’aide les femmes dynamiques et déterminées à devenir actrices de leur vie en révélant leur puissance et en réveillant leurs envies !

Ça va te plaire aussi :

3 erreurs qui appauvrissent la confiance en soi

3 erreurs qui appauvrissent la confiance en soi

La confiance en soi est une denrée essentielle pour avancer dans la vie ! C'est une composante de l'estime de soi qui permet d'agir, significativement, sur le chemin que tu souhaites emprunter. Alors, lorsque celle-ci est au plus bas, qu'elle n'a jamais été trop...

As-tu le bon ou le mauvais perfectionnisme ? En 5 questions…

As-tu le bon ou le mauvais perfectionnisme ? En 5 questions…

Quand on parle de perfectionnisme, on a l'impression d'être confrontée à la maladie du siècle. Suffit que tu sois contaminée par cette bactérie, tu aggraves ton auto-critique en te dévalorisant encore plus ! Si tu t'amuses à faire une recherche sur le web du therme...

3 raisons qui te font culpabiliser pour tout

3 raisons qui te font culpabiliser pour tout

Je vais te parler d'un sentiment que toute personne ressent à un degré plus ou moins élevé : LA CULPABILITÉ ! Tu sais, elle se traduit par le jaillissement inopiné de pensées inspectant à la loupe toutes actions engagées. On l'appelle communément : notre petite voix...

3 raisons qui te font culpabiliser pour tout

3 raisons qui te font culpabiliser pour tout

Je vais te parler d’un sentiment que toute personne ressent à un degré plus ou moins élevé : LA CULPABILITÉ ! Tu sais, elle se traduit par le jaillissement inopiné de pensées inspectant à la loupe toutes actions engagées. On l’appelle communément : notre petite voix intérieure !

Elle se manifeste, bien souvent, de manière inattendue et inconsciente. Tellement puissante, par moment, elle en devient même incontrôlable dévorant tout sur son passage à une vitesse folle. Autant dire que dans ce cas de figure, la montée d’angoisses, de stress et d’inquiétudes ne se fait pas attendre !

Ces désagréables réactions sont ancrées dans notre for intérieure, comme si elles étaient enregistrées depuis longtemps ! En plus, elles ne s’activent pas de façon anodines, il y a des origines cachées qui font le pied de nez à ta confiance en toi !

Je suis allée à la rencontre de ces origines et j’ai pu ressortir les 3 principales raisons de ce sentiment de culpabilité parfois trop encombrant et paralysant.

Mais avant de t’en parler, je t’invite à prendre un instant de détente en regardant cette vidéo qui met en scène cette chère Mme Culpabilité et son cabinet peu accueillant ! Tu verras ça ne donne pas envie d’y retourner 😉

Téléchargement du coffret

COUP D’ÉCLAT

 

100 % gratuit – Actions et conseils

pour une organisation optimisée

On rêve qu’un plan se déroule sans accroc ! 👌

Ce petite voix intérieure s’agite quand le niveau d’exigence est à une hauteur souvent inatteignable. En fait, le sentiment de culpabilité est étroitement lié au perfectionnisme !

On dépense énormément d’énergie à espérer que tout se passe comme on l’a imaginé, on :

  • est sur tous les fronts pour s’assurer que tout soit parfait,
  • est tellement focalisée sur notre objectif, qu’on en oublie les choses essentielles de la vie,
  • adopte une attitude quasi militaire pour ne pas échouer dans nos actions et ne pas faire naître une déception inutile.

En voulant tout maîtriser et en se mettant des intentions de folie, tout risque de voler en éclat ! Ainsi, la machine à culpabilisation se met en route :

  • c’est de ma faute, je n’aurais pas dû faire ça comme ça !
  • oh mince, quelle idiote ! j’ai oublié d’en parler à Marie, comment va-t-elle le prendre ?
  • Je suis nulle, je n’arrive jamais à faire ce qui était prévu
  • etc, etc, …

Est-ce que tu vois de quoi je parle ?

A essayer ou plutôt s’acharner à devenir une femme, épouse, maman, collègue, entrepreneure… parfaite :

  • tu altères dangereusement ta confiance,
  • tu balances ta positivité vers la négativité,
  • tu ne prends plus ou peu de plaisir dans ta vie.

J’ai, moi-même, longtemps tenté de décrocher l’étoile de la perfection sans succès. J’ai surtout compris que cette étoile n’existait pas et qu’elle brillait précisément en moi, dans toutes mes imperfections !

Même si j’ai réussi à avoir cette prise de conscience, j’ai dû faire face, peut-être comme toi, à un autre frein puissant qui m’empêchait de vivre la vie que je désirais, loin d’être parfaite mais qui me ressemblait !

Préférable de rentrer dans ces fameuses cases !

Il y a une attitude programmée et automatique qui influence énormément notre façon de vivre et qui entrave aussi notre liberté d’être soi. C’est cette notion de conformité : s’accorder aux attentes et aux comportements acceptables par les autres !

Alors, si on ose mettre un pied de travers, on est tout de suite reprise, jugée et sermonnée. 😕Dans ces conditions, le sentiment de culpabilité prend toute sa place et nous renferme dans un placard trop étroit pour nous exprimer librement. 🤫

Attention, je ne parle pas d’être une hors la loi, de désobéir aux règles communes. Non, je parle simplement de pouvoir véritablement être soi. En fait, dès notre plus jeune âge, si on ne répond pas aux normes sociales bien implantées dans notre société :

  • on nous dit que ce n’est pas bien
  • on a peur d’être rejetées
  • et bien entendu on se culpabilise

Donc, il est préférable de rentrer dans ces fameuses cases, sans quoi on risque de ne pas être aimée ! Et puis, si jamais tu oses franchir, soi-disant, l’infranchissable et bien la culpabilité sera là pour te rappeler à l’ordre ! 😱

En grandissant et en vivant nos propres expériences, on s’aperçoit qu’on a le droit de sortir des sentiers battus, si c’est pour suivre notre coeur ! Mais c’est vrai que c’est toujours plus facile à dire qu’à faire ! Comme j’ai enfin compris que je suis différente et unique (on l’est toute!), je me permets certaines folies, notamment :

  • en vous parlant de moi et en vous écrivant ces quelques mots
  • en osant prendre la parole en public à travers des conférences et ateliers
  • en faisant des vidéos pour insuffler toute mon énergie (trop souvent freinée dès mon entrée à l’école!)

Cette acceptation de soi s’inscrit dans mon cheminement de vie, qui soit dit en passant n’est pas toujours évident à maintenir. D’autant plus quand on est confrontée à des vieux démons intérieurs. 👿

Très attachée à mes croyances limitantes !

Tous nos comportements, nos actions et paroles sont en adéquation parfaite avec nos pensées. Tu es d’accord ? Et bien non, pas forcément ! Il y a des éléments démoniaques qui chamboulent tout notre état d’esprit, notre Moi profond.

On est bâillonnée, attachée à nos croyances limitantes et il y a rien de mieux pour activer, comme il se doit, l’émotion de la culpabilité ! Elle s’incruste dans notre vie par :

  • une conversation tenue avec d’autres personnes,
  • les actualités en tout genre qui défilent à longueur de journée,
  • toutes les choses qu’on nous a dites et inculquées depuis qu’on est née !

Une de mes phrases fétiches qui me limitent au plus haut point c’est : « je n’y arriverai pas ou jamais! » D’ailleurs, mes filles ont tendance à l’exprimer également.

Dans ce cas pour les aider, j’illustre mes propos de motivation en leur racontant leur apprentissage du vélo. 🚴‍♂️Elle pensait qu’elle n’y arriverai pas et à force d’essayer combiné à une folle envie, elles y sont arrivées ! Par la même occasion, je m’offre une séance d’auto-coaching ! 😂

Pour contrer, en partie cette croyance, j’ai une citation qui est déposée sur mon bureau et qui m’accompagne tous les jours :

Cela semble impossible jusqu’à ce qu’on le fasse – Nelson Mandela 

Et toi quelle est ta plus forte croyance limitante ?

Ces croyances limitantes au même titre que le perfectionnisme et le conformisme, peuvent se contourner dans le but de chasser cette culpabilité. Et oui, tu peux être en accord avec toi-même donc être heureuse ! 

► Tu souhaites être accompagnée pour prendre en main ta vie ?

Je suis Vanessa

J’accompagne les femmes qui souhaitent retrouver du sens dans leur vie en reprenant confiance en elle, remettre leurs envies au premier plan pour regagner en énergie positive et harmoniser leur quotidien afin d’apaiser cette charge mentale.

Maman de 3 enfants, entrepreneure à double casquette, je suis mes ambitions de vie. Dorénavant, je mets de côté le regard des autres et la culpabilité qui m’ont trop longtemps freinés dans mon épanouissement.

C’est pourquoi, aujourd’hui, j’aide les femmes dynamiques et déterminées à devenir actrices de leur vie en révélant leur puissance et en réveillant leurs envies !

Ça va te plaire aussi :

3 erreurs qui appauvrissent la confiance en soi

3 erreurs qui appauvrissent la confiance en soi

La confiance en soi est une denrée essentielle pour avancer dans la vie ! C'est une composante de l'estime de soi qui permet d'agir, significativement, sur le chemin que tu souhaites emprunter. Alors, lorsque celle-ci est au plus bas, qu'elle n'a jamais été trop...

As-tu le bon ou le mauvais perfectionnisme ? En 5 questions…

As-tu le bon ou le mauvais perfectionnisme ? En 5 questions…

Quand on parle de perfectionnisme, on a l'impression d'être confrontée à la maladie du siècle. Suffit que tu sois contaminée par cette bactérie, tu aggraves ton auto-critique en te dévalorisant encore plus ! Si tu t'amuses à faire une recherche sur le web du therme...

3 raisons qui te font culpabiliser pour tout

3 raisons qui te font culpabiliser pour tout

Je vais te parler d'un sentiment que toute personne ressent à un degré plus ou moins élevé : LA CULPABILITÉ ! Tu sais, elle se traduit par le jaillissement inopiné de pensées inspectant à la loupe toutes actions engagées. On l'appelle communément : notre petite voix...