Quand je me suis mise en ménage avec mon conjoint, tout était beau et mignon… sauf ses comptes ! J’ai H-A-L-L-U-C-I-N-E !! Il était tous les mois à découvert, il ne suivait rien du tout. Il me disait : « tant que mon banquier m’appelle pas , c’est que ça va » !! Mouais… son banquier connaissait très bien son numéro de téléphone !

Les réactions vécues dans la chronique de la Cocasse-minute « Avec mes comptes, que d’émotions! », étaient totalement adaptées à la vision des comptes de mon conjoint 😮

Quand j’ai publié cette chronique mi-décembre, Clémence m’a signalé que cette séquence tombait à pic avec l’approche des fêtes. Chaque année, à cette même période, notre carte bancaire s’enflamme et notre compte bancaire aussi… mais pas dans le même sens !

Alors comment faire pour gérer ses comptes comme un pro ? Selon moi, il y a 4 étapes à mettre en place pour réussir à positiver et devenir copain avec tes comptes !

Mais avant je te propose de récupérer ton cadeau gratuit personnalisé pour redonner un coup d’éclat à ton quotidien. C’est ici 😉

 

SI TU PRÉFÈRES LIRE

1 – Viser des objectifs boostants et réalisables

Pourquoi tu fais tes comptes ? Pourquoi tu t’embêtes à regarder ces chiffres qui peuvent être démoralisants voire déprimants ? As-tu identifié tes motivations financières ? Parce que c’est ce qu’il va t’aider à carburer dans la tenue de tes comptes !

Le but premier, c’est d’éviter le découvert, on est bien d’accord ! Pour accroître ton efficacité financière, tu dois écrire et visualiser d’autres motivations adaptées à tes besoins actuels. Tu verras plus vite le résultat de tes efforts et tu seras plus performant dans la gestion de ton argent.

Dans mon cas, j’ai des objectifs précis qui m’aide surtout à ajuster mes dépenses et donc atteindre le résultat escompté presque tous les mois (oui presque parce que parfois il y a des aléas!!). Ils sont au nombre de 3 :

  1. Préparer le futur de mes enfants
  2. Faire un suivi des factures à payer pour surveiller les augmentations et mettre en place des solutions pour tenter de faire des économies sur certain poste de dépenses
  3. Planifier mes dépenses, mes revenus, mon épargne… pour une stabilité financière et mettre de côté tous les mois.

Tu vois, j’ai défini ces points pour me tranquilliser dans le suivi de mes comptes. A toi de trouver ce que tu souhaites obtenir en optimisant la tenue de ton argent. Tu veux peut-être :

  • Identifier les gaspillages et les dépenses inutiles,
  • Planifier une acquisition ou un voyage,
  • Sortir de l’endettement, dans les cas les plus compliqués.

Une fois que tu as bien éclairé ce point-ci, tu peux poursuivre dans l’établissement de ton budget. Ah ah, tu pensais pouvoir y échapper, non non !! Je vais te donner quelques petits trucs pour égayer cette partie 🙂

 

2 – Se lancer dans un budget fun

Branle bas de combat dans tes papiers ou dans ton ordinateur (pour les geeks, comme moi 😉 ) pour rassembler tes derniers relevés de comptes, tes factures, tes échéanciers…

Assieds-toi, prends une feuille, un stylo et ta calculatrice… ou alors ton PC comme moi ;-). Bien voilà, tu peux commencer à déprimer.

Mets-y un peu de fun! Il manque des choses essentielles ! Rester seul face à ces chiffres dans un silence absolu et sans un remontant gourmand, AU SECOURS !

Installe-toi dans une position confortable car tu ne vas pas y passer 2 secondes, prépare-toi une boisson chaude, chope des gâteaux pour compenser la vision de certaines dépenses passées. Une dernière chose pour se faire plaisir, lance de la musique que tu aimes écouter. Tu sais qu’il existe de la musique qui t’aide à te concentrer et non à te divertir, très utile dans ce cas précis ! Allez, rends ce moment un peu plus distrayant.

Bien, quand toutes les bonnes conditions sont réunies, tu t’attaques à la liste des dépenses. Il faut bien y passer donc faisons-le tout de suite. Pour rendre les choses plus agréables, mets-y de la couleur, des dessins, images… Ensuite, tu continues avec la liste des revenus.

A partir de ces chiffres, tu peux déterminer le montant de tes dépenses et de tes recettes prévisionnelles mois par mois sur une année complète. Ça t’as pris à tout casser, une heure !

Simplissime, non ? Alors, tu as toute sorte de modèle de budget sur le web. Moi, j’en ai essayé plusieurs , du plus basique au plus sophistiqué. Je suis revenue à mon tableau, donc il faut qu’il soit à ton image et suivant ta logique.

Tu peux te servir des exemples et des divers conseils mais tu dois aussi t’approprier ton budget. Ainsi, il ne restera plus dans les oubliettes 😉

Ah donc ça c’est fait 🙂 Mais on peut encore faire mieux, beaucoup mieux. Si si je t’assure !

 

3 – Trouver le juste équilibre

Tu connais maintenant, le solde de tes dépenses et de tes revenus mensuels. 3 cas de figure en ressortent :

Tes dépenses > Tes revenus

Il va falloir faire du ménage dans tes dépenses. Pour cela, je te conseille l’article de Marina de l’accro du budget « Optimiser son budget pour être plus riche ». Elle préconise déjà de distinguer les dépenses vitales des dépenses accessoires.

  • Les dépenses vitales : non reportables sur le mois suivant (impôts, assurances, loyer, alimentation, carburant, frais de garde…)
  • Les dépenses accessoires : dépenses choisies ou imprévues (loisirs, vêtements, décoration, sorties, coiffeur…)

Ensuite, tu optimises tes dépenses vitales, sans altérer à ton confort de vie et tu décales sur le mois prochain, ou voire même supprimer les dépenses accessoires.

Tes dépenses = Tes revenus

Ton budget est équilibré puisque tes revenus couvrent tes dépenses. Oui mais… car il y a un mais… la situation n’est pas très alléchante et n’est pas protégée en cas d’imprévus.

Tu dois procéder à la même stratégie donnée par Marina de l’accro du budget citée sur le premier point. Tu peux donner un coup de balayette aux dépenses inutiles et gratter un peu sur les dépenses vitales.

Peut-être que tu te retrouveras au cas de figure suivant 😉

Tes dépenses < Tes revenus

C’est le must, le graal… bref c’est génial ! Tu te rends compte que là tu as la possibilité d’épargner tes sous ou d’anticiper un éventuel aléa ou bien satisfaire une envie dans une dépense accessoire et ainsi te faire plaisir.

Grâce à l’analyse de tes finances, tu vas pouvoir réussir à atteindre ton objectif visé :

  • Acheter ton nouvel aspirateur robot
  • Identifier les gaspillages d’argent
  • Partir en voyage

Ne pas oublier aussi de penser à bien sécuriser son argent 😉

 

4 – Épargner = Sérénité

Si je ne mets pas d’argent de côté tous les mois, je sens comme un stress, une angoisse… C’est une grosse soupape de sécurité de constituer une épargne qui élimine l’ascenseur émotionnel que nous pouvons éprouver en cas de gros pépins !

Automatiquement, je mets sur mon épargne une somme minimum mensuelle ou plus si j’ai besoin d’optimiser mes dépenses. Toujours pour viser mes objectifs en préparant l’avenir de mes enfants ou pour palier un imprévu en m’aidant à subvenir aux dépenses inhabituelles…

Dès à présent, choisis une somme à mettre de côté tous les mois (10, 20, 30 voire 40 €) en fonction de ton budget. Automatises ce placement pour ne pas rater une échéance ! Tu constateras que ta réserve va gonfler au fil des mois et elle te sera d’un grand secours en cas de découvert ou dépenses imprévues !

Quand cette habitude est prise, tu peux te permettre de souffler 🙂

 

Vas-y, prends une heure voire deux heures maximum de ton temps pour mettre en place ces 4 étapes. Elles te permettront d’y voir plus clair sur ta situation financière.

Ne négliges pas la détermination de tes objectifs, elle est essentielle pour structurer et équilibrer ton budget. Un confort parfait pour commencer à épargner ou bien augmenter son épargne. Ça serait top, n’est-ce pas ?

N’oublie pas de récupérer ton cadeau gratuit, ça serait dommage de s’en priver 😉

Dis-moi, si tu as réussi à réaliser ces différents points ou si tu as d’autres techniques pour optimiser tes comptes en me laissant un pétillant commentaire. Je serai plus que contente d’échanger avec toi 😉